11/02/2009 22:28

Jean-Marc LARQUÉ (fiche+visite)

 

FDCIVAM64

NOVEMBRE 2005

EARL LARQUÉ à Assat
Légumes
la structure exploitation agricole à responsabilité limitée avec 6 salariés permanents à temps-plein – installation en 1991
les surfaces cultivées Sur Assat : 1300 m2 de serres
5 ha en légumes plein champs en rotation avec des céréales (3 cultures sur 2 ans, exemple : orge-choux-maïs ; navets après triticale)
5 ha en maraîchage (rotation courtes)
Sur Meillon : 1 ha de serres chauffées (tenue hors-gel à 0°C) et 1,5 ha de plein-champs
les pratiques de production lutte intégrée :
•    lutte contre les « parasites » de cultures
sous serres, cultures d'été sans pesticide : lutte biologique (Encarsia formosa contre l'aleurode ou mouche blanche – produit Bacillus Thurenginsis)
utilisation de pesticides sur : choux, poireaux, céleri, salades

exemples : salades 1 traitement anti-puceron + 1 traitement fongicide du mildiou ; tomates 1 traitement BT (bacillus thuringensis) contre la noctuelle ; navets aucun traitement.

•    désherbage : mécanique (bineuse) ; manuel si nécessaire ; chimique sur choux et poireaux

engrais organiques : engrais vert (sorgho fourrager) sous-serres

engrais chimiques : sous-serres, pour réajustage après analyse de terre (en 2004 : 125 kg sur les 1300 m2)

Suivi hebdomadaire des cultures par un technicien.

Irrigation : goutte à goutte ; aspertion
les produits tomate (olivette – tomate ronde) ; piment ; poivron ; aubergine ; courgette ; concombre ; basilic ; thym ; oignon ; salade ; persil ; blette ; navet ; poireaux ; choux-fleur ; choux de bruxelles ; brocolis ; choux blanc ; cresson ; mâche ...
les modes de commercia-lisation vente en gros, demi-gros : à des GMS (grandes et moyennes surfaces)
vente directe : marché de Pau (mercredi, vendredi et samedi matin), Lescar (mercredi après-midi) et Nay (mardi matin)

 LARQUE Jean-Marc                          earlj.mlarque@wanadoo.fr         05 59 82 03 77 .   06 74 45 87 80      

 6 rue du village 64510 Assat 

 Son APAP : Daniel: martinroche.daniel@neuf.fr

 Visite de l’exploitation maraîchère de Jean Marc LARQUE à ASSAT en novembre 2008


La deuxième étape de notre périple, chez les producteurs, nous a conduit chez Jean Marc LARQUE le 21 novembre 2008. Nous avons été conviés, ainsi que nos collègues z’Amapiens de Lescar, Billère, Gelos et Assat, pour la visite organisée de ses nouvelles structures.

L’exploitation maraîchère de 2 hectares implantée sur ASSAT emploie 11 employés.
Elle est divisée en 4 parties : serre, tunnels, plein champ, conditionnement.

*Depuis avril 2008, la serre d’une superficie de 11000 m2 est constituée de 6 chapelles à ossature métallique recouverte de 2 bâches entre lesquelles circule de l’air pour tempérer les variations de températures, été comme hiver.

Cette serre de fabrication française entièrement mécanisée et informatisée est dotée de détecteurs (personnes, vent, chaleur, humidité) ainsi que d’un local technique pour toutes les manipulations et réglages sur 7 jours (arrosage, chauffage, ouverture, fermeture selon le climat).

L’arrosage est programmé l’hiver uniquement lorsque le soleil est sorti sinon les plantations pourraient contracter des maladies. Les plants peuvent rester jusqu’à 12 jours sans arrosage. Les coups de vent et la température sont enregistrés et programmés  pour la fermeture des portes (sas, volets roulants).

*La superficie des tunnels est de 8500m2. Ceux-ci ont la même utilité que la serre, mais sont beaucoup moins faciles d’accès (hauteur pour les engins) et sont très fragiles, ils ne résistent pas au vent. 

Un tunnel abrite la seule cressonnière de la région, les plants de cresson viennent des Landes. L’eau de la cressonnière est en circuit auto renouvelé dans la nappe phréatique (auto filtration, autorégulation de température,…).

*Il existe une certaine rotation dans le plant des légumes pour éradiquer les parasites.
Les traitements sont à base de bouillie bordelaise, purin d’ortie, trèfle violet et d’orge pour les engrais.
 La terre est désinfectée à la vapeur. Cette vapeur est déposée par une cloche en alu qui traite environ 18 à 20 m2 sous une profondeur de 3cm d’épaisseur. D’ici 3 ans les mauvaises herbes auront disparues, il ne faudra que repasser épisodiquement la vapeur (d’où gain de productivité). Cette vapeur est alimentée par une chaudière à fuel tractée par un tracteur (dans un futur proche en bio carburant pour une meilleure rentabilité).
Le désherbage se fait par un bruleur à gaz (la vapeur revient trop chère pour certains endroits spécifiques). 
Une fois par an traitement à la chaux pour le calcium. 
Jean Marc LARQUE devrait avoir l’agrément bio ECOCERP en janvier 2009. 
  
* Les oignons, les poireaux et les carottes sont semés dans la serre, puis replantés en plein champ. Les cardons, les artichauts poussent directement en plein champ. Les salades sont semées et poussent dans la serre ou les tunnels (il faut compter 6 à 7 semaines de pousse en serres ou 2.5 en plein champ avec un engrais organique). Les plants actuels de betteraves ne vont plus êtres commercialisés par Clause car les bulbes sont cabossés donc pas présentables. Actuellement un problème sur la variété des plants de céleris qui sont trop petits. Suite à ces différents problèmes de semences et de prix, Jean-Marc risque fort de produire ses propres semences.

* Une fois ramassés les légumes sont lavés préparés et conditionnés dans les ateliers de l’exploitation puis livrés le jour-même.

Notre visite s’est terminée par une réception chez Jean Marc LARQUE
Nous tenons à remercier Jean-Marc, son fils et son épouse pour leur accueil et convivialité.


081100 Larqué1.jp2 (83,2 kB)
081100 Larqué2.jp2 (83,1 kB)
081100 Larqué3.jp2 (83,3 kB)
081100 Larqué4.jp2 (84,6 kB)

 
 

—————

Précédent


Le nouveau site de Juramapon: