20/06/2009 14:21

La Roussanne

« Ces belles pêches dites Roussannes reposaient sur un lit de feuilles de vigne, leur couleur d'un jaune intense était relevé par des teintes délicatement rosées et frappées d'un rouge vif ou vineux du côté de l'insolation. Il se dégageait de ces amas de fruits une odeur difficile à caractériser mais d'une suavité enchanteresse. Devant de telles profusions, l'insertitude des membres du jury, dans le choix des récompenses à distribuer, reculait et leurs yeux éblouis se reportaient sans cesse à nouveau sur ces fonds colorés ».
Extrait  du compte-rendu de la société d'horticulture des Basses-Pyrénées, 1885


    ... Aujourd'hui, seuls quelques arbres subsistent particulièrement grâce à l'action du Conservatoire Régional d'Aquitaine.

                     ORIGINES DES APPELLATIONS DES PÊCHES DU SUD-OUEST
 L'appellation ROSSANNE ou ROUSSANNE apparaît dans les pomologies pour un petit nombre de pêches, toujours caractérisées par leur chair jaune et leur épiderme orangé fortement coloré de carmin à l'insolation.
En fait ROUSSANNE est formé de « Ros, ou Roux », qui à donné Rossan et Rossana, terme occitan attaché spécifiquement aux fruits, et qui est, semble-t'il, d'origine languedocienne ou provençale; il désigne une couleur roussâtre ou jaune.
Mr. André LEROY accompagne la description de la pêche « ROSSANNE » de trente-trois synonymes. Il donne au mot origine latine russus, russeux (roux) qui s'applique à un petit groupe de pêches à peau roussâtres dont l'une d'entre elles, appelée dès le XVIIIe. Siècle Roussanned'hiver, était une nectarinejaune.Il précise que la variété Roussanne qu'il décrit aurait été introduite à Paris depuis le Languedoc en 1540, sous l'appellation d'Alberge Jaune. Il faut rappeler que le Languedoc de cette époque-là était plus occidental que maintenant. Cette Alberge trouverait son origine en Espagne, du fait même de sa parenté avec le termAlberchigo, qui n'est autre que la dénomination ancienne de la pêche en espagnol, ce terme résultant de l'arabisation du latin persica.
Ente 1885 et 1891, la société d'Horticulture des Basses-Pyrénées, à l'époque reviendra plusieurs fois sur une variété qui a rendu célèbre un village du béarn, la Roussanne de Monein. A cette époque et la tradition ne s'est pas perdu depuis, la commune de Monein organisait, généralement le premier dimanche d'Août, la fête patronale dite FOIRE aux pêches  et aux raisins.
La société d'Horticulture tenait à préciser que fréquemment, dès cette époque, plusieurs variétés de fruits à chair jaune étaient proposées à la place de la véritable pêche de Monein, telle la Jaune de Bordeaux, la Jaune de Mézens, la pêche de Montauban, la pêche de Gaillac, la Double Jaune de Pourville, mais aucune n'égale la pêche jaune de Monein, en grosseur, perfection des formes et richesses de coloris.
En 1939, la station de recherche fruitière de l'INRA de Bordeaux, commença l'introduction de collection de variétés de pêches, donc la célèbre roussanne de Monein, et d'où l'étude systématique de cette pêche  réalisée par un ingénieur H. CAILLAVET, qui a décrit les caractéristiques propres de cette variété en allant de l'origine et l'historique, aux caractères morphologiques de cette ROUSSANNE DE MONEIN, tous ces éléments réunis dans une pomologie de 1950.

 Un projet de relance de cette pêche a été élaboré

1.    Sélection de 2 arbres avec l'aide du CTFIL (Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes) et production de 4000 pieds par un pépiniériste agréé. Ces derniers ont été mis en place Hiver 2005 et répartis sur 15 vergers et hiver 2006, sept vergers nouveaux viennent d'être créés, ce qui donne une surface total de quinze hectares de cette variété ancestrale.

2.    Création de la Coopérative dénommée « SCA, les Vergers du Pays de Monein », agréée en juin 2004, qui regroupe à ce jour 23 producteurs  dont 14 jeunes agriculteurs.

3.    Formation de tous les producteurs avec le concours d'un spécialiste de la pêche de la  Chambre d'Agriculture du Roussillon).

4.    Suivi technique assuré par une société  spécialisée dans les solutions intégrées en agriculture raisonnée, le but étant de « traiter » au minimum.

5.    Mise en place d'un Label Rouge indispensable à sa reconnaissance commerciale comme un produit haut de gamme :
- Des tests organoleptiques ont été réalisés en été 2005 par la société AGROTEC :
« Ces pêches Roussannes de Monein se démarquent significativement des autres pêches ! »
- Elaboration du Cahier des Charges Label Rouge en  2006 qui est en phase terminale, avec le concours de QUALISUD (organisme certificateur agréé). Aujourd'hui le cahier des charges label rouge pêches roussannes est à sa dernière phase déposé à l'INAO. Les terrains ont été sélectionnés dans le canton de Monein et communes limitrophes, à une vingtaine de kilomètres Nord-Est de PAU, au coeur du vignoble du Jurançon, car la pêche Roussanne exige les mêmes terrains que le Jurançon.

      6.   Soutien de l'action de la Coopérative par le Conseiller Général et Maire de Monein,
M. SALANAVE-PEHE Yves et M. le Député HABIB David .
    Ceci a permis l'obtention de différentes aides :
➢    participation du Conseil Régional d'Aquitaine.
➢    participation du Conseil Général d'Aquitaine .
➢    participation du Crédit Agricole..

A ce jour,  cette production et  commercialisation
de la  Roussanne de Monein  dans cette démarche « qualité Label  rouge » se dérouleront  pour la  première fois à partir de Juillet 2008 et première quinzaine Aôut 2008.                                   Ces pêches de calibres différents  pèsent en moyenne de 180 gr. À 300 grammes pour 80 % de la récolte.


    Aujourd'hui, ma démarche se porte sur la commercialisation future de cette Roussanne de Monein par la prospection, le marketting .

    En conclusion, l'ambition de la Coopérative est de faire bénéficier  cette excellente pêche, qui nous vient du Moyen-Age, de toute la modernité permettant d''en assurer son succès. Elle  permettra également d' offrir une diversification en parallèle avec le Jurançon .


La Présidente de la SCA Les Vergers des Pays de Monein
Marie-José CASAUBON
promotion Roussane.doc (263 kB)

—————

Précédent


Le nouveau site de Juramapon: